Skip to main content

Causeries du Ramadan (4e et Fin): Réflexion sur les religions

crédit image: www.servicevolontaire.org
crédit image: www.servicevolontaire.org

Le Ramadan est fini ou du moins est parti se reposer pour onze mois. Tant mieux. Après la 3e partie, je voulais vraiment clore la série de causeries du Ramadan. Mais, en voyant certaines confrontations actuelles aux objets prétendument religieux, je trouve qu’il serait mieux de la clore par une petite réflexion sur des religions. Cela est, sans jouer le donneur de leçons, l’Imam ou le Pasteur… Loin de là.

Nombreuses ont été les causeries que j’aies pu tenir, écouter ou participer pendant ce mois musulman: Ramadan. (Tout ne peut être publié). Mais, il y a une des plus importantes que je vais me servir ici: « Guerre et paix: les fausses jumelles! ». Cela est un billet, publié sur le blog de Nora sur Mondoblog, issu des causeries entre mon esclave Nora et moi. Cette Togolaise, j’ai dû l’affranchir afin de faire ce billet.

Nora: Maître, ne trouves-tu pas mieux de me libérer maintenant?
Kaba: Hééii, depuis quand un esclave me parle-t-il ainsi?

Nora: Maître, depuis maintenant. Je veux continuer à écrire des billets et m’occuper d’autres choses.
Kaba: (interessé par le mot « billet »…) Bon… Je t’affranchis mais à une condition. (Nora, confuse…). Tu écris avec moi un billet sur la guerre et la paix.
Nora: (souriant…)Bien sûr Maître… Hihihi Kaba, voulais-je dire.

Voilà comment ledit billet est né (Là je blague!). Revenons à nos moutons et cette fois au sérieux.

Sur la carte du monde, peut-on y voir un Boko Haram en quête des victimes chrétiennes pour une prétendue défense de l’islam. Moins d’une année au Mali, des extrémistes religieux s’en prenaient aux personnes, pour une prétendue défense de bonnes conduites. Depuis plusieurs années, des Rhohingya musulmans sont sous le poids des persécutions par leurs propres compatriotes birmans. Leur crime: Être musulman. Depuis des décennies, les palestiniens sont sous l’exploitation des Israëliens, sur un territoire qui appartenait récemment aux premiers même si pour les seconds, ce même territoire leur est promis par Dieu via son Prophète Moïse, en qui ils croient. Aussi, des tentatives de brûlure d’objets ou de lieux de culte par des gens dans diverses contrées au monde, avec la conviction qu’ils le font pour leur religion. C »est le cas des brûlures récentes d’églises en Egypte ou lorsqu’un pasteur américain essayait de brûler le Saint Coran. Sans oublier les terroristes qui font disparaître d’innocentes personnes aisément. Etc.

Tous se disent: Je le fais pour ma religion et c’est bien. « Bonne guerre », selon Nietszche. Expression à laquelle il faut beaucoup se méfier. Plutôt comme l’affirment nos deux blogueurs, ils le feraient plutôt « …à cause des préjugés et des complexes d’infériorités et de supériorités entre races… »

Nos deux blogueurs ont surfé sur les vagues et plages des religions. Comme on peut lire ici:

« Il n’y a pas de chemin pour la paix, la paix est le chemin. » dira Gandhi. Comme Gandhi à travers cette citation et son existence exemplaire, l’Islam en tant que religion prône la paix. Lorsqu’en 622 de l’ère chrétienne, le Prophète Muhammad en arrivant à Médine (ville d’Arabie Saoudite), affirma: « Ô vous les gens, répandez la Paix… » Mais aussi, il affirma ceci:« Celui qui opprime un citoyennon musulman, qui lui retire ses droits,exige de lui plus qu’il ne peut supporter,et qui le contraint à une quelconqueconcession, je serai le défenseur de cet opprimé le jour du jugement dernier »Chez les chrétiens, il sera écrit dans Mathieu 5 :9 «  Heureux ceux qui font œuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu » et dans PS 34 :15 « Evites le mal, agis bien, recherche la paix et poursuis-la ».Le Célèbre Tibétain Dalaï Lama ajoutera: « le désarmement extérieur passe par le désarment intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi ». Un surf rapide sur les vagues musulmanes, à celles bouddhistes pour accoster sur les plages chrétiennes, dégage que la recherche de la paix n’est juste qu’une conviction personnelle d’abord avant d’être collective. Il n’y a donc pas de solution à la Paix mais la Paix c’est la solution comme le dira un grand homme. Et ceci demande l’implication de chacun pour l’instauration de la paix dans les communautés, en tout temps et en tout lieu. La PAIX, n’est elle pas avant tout un comportement de vie ?

Aux lectures de ces religions, on peut cogiter ainsi:

  • Pourtant, Juifs, chrétiens et musulmans sont tous cousins et se reconnaissent tous en un homme: Abraham. Pourtant, tous ces trois ont un Dieu en commun. Mohammed (Paix et bénédiction d’Allah Soit sur Lui), le dernier des prophètes, il voit en ses deux prédécesseurs, les uns des cinq grands messagers que Dieu ait envoyé sur terre. Dans le Coran (livre saint musulman), les noms de Moise apparaissent plus de fois que Mohammed (Paix et salut de Dieu sur eux). Pourtant Jésus Christ  avait-il évoqué Moïse comme prédécesseur et l’arrivée d’un autre et dernier: Ahmed ou Mohammed.
  • Pourtant, la mosquée d’Omar (deuxième calife d’Islam) cohabite avec l’Eglise Saint Sépulcre à Jérusalem (Israël).
  • Nos deux blogueurs ont également fait référence à Gandhi et au Dalai Lama. Le Bapu Mahatma Gandhi, homme religieux hindouiste, est connu pour son combat pour une société indienne juste envers ses compatriotes musulmans. Quant au Dalai Lama, on lui fait référence souvent pour sa sagesse et ses actions. Pourtant, qu’ils soient de religions monothéistes, bouddhistes ou autres, toutes visent aussi à réguler la vie des êtres humains. Toutes encouragent à faire de bonnes actions et à des privations ou l’éloigner des interdits. Par exemple, aucune n’encourage le vol, le viol ou la corruption.
  • Pourtant, oublie-t-on que nous avons tous en commun le fait d’être cet animal supérieur doté de l’intelligence et de la raison: l’être humain. Oublie-t-on par la même occasion que nous avons tous les mêmes composantes dans nos différentes sociétés: intelligents, bons, mauvais, méchants, gentils, grands, petits, hommes ou femmes… Oublie-t-on que l’on fait partie  d’un ensemble au destin lié: l’humanité. Oublie-t-on que l’on a tous en face les mêmes obstacles. S’il y a cataclysme, il n’épargnera aucune personne parce qu’elle est de telle ou telle autre religion.
  • Pourtant, pourtant…

Nos deux blogueurs continuent:

« Mais comment juger l’autre, justement quand on ignore tout de lui ?! Aller à la rencontre de l’autre sera ainsi un autre moyen d’éviter la guerre mais plutôt d’inviter la paix. Effectivement, « on ne juge pas un livre, à cause de sa couverture ». Il faut le parcourir, le lire, détecter les secrets qui y sont cachés pour lui donner une appréciation. Sans cela, l’homme continuera de rester un loup pour son prochain. »

Il nous importe tous de mettre toute avanie à la quarantaine. Et si tout simplement on laissait le Seigneur de chacun juger. Cela allégerait le fardeau  de tous. Que le Musulman aille en paix à la mosquée. Qu’il en soit de même pour le chrétien à l’église, le juif à la synagogue, le bouddhiste dans son temple… Qu’il se convertisse, celui qui le veut en liberté. Et que l’on s’occupe des affaires d’hommes en essayant de respecter les principes de nos sociétés ou États. Ayons de ce fait, un défi commun: « toutes les confessions pour le bien-être de l’humanité ».

Dédicace à Yombouno, SYLLA, Pierre, Rodrigue, Rokia et aux Mondoblogueurs. Dédicace aussi à tous ceux qui souffrent à cause de leurs religions.

Salam Aleikoum (Paix soit avec vous) chers lecteurs!
@+

The following two tabs change content below.
KABA Madigbè
Je suis Madigbè Kaba. Je suis Guinéen et Mondoblogueur. J'aime lire et découvrir. J'aime le beau, le vrai et le durable.
KABA Madigbè

Derniers articles parKABA Madigbè (voir tous)

KABA Madigbè

KABA Madigbè

Je suis Madigbè Kaba. Je suis Guinéen et Mondoblogueur. J'aime lire et découvrir. J'aime le beau, le vrai et le durable.

9 thoughts to “Causeries du Ramadan (4e et Fin): Réflexion sur les religions”

  1. Shalom à toi maître Kabba!

    Bien dit, maître, « Ayons de ce fait, un défi commun: « toutes les confessions pour le bien-être de l’humanité » ».

    Que la Paix habite nos coeurs à chaque seconde et qu’importe les réligions des uns et des autres mettant devant le respect de la dignité humaine

    Dieu, le créateur est trop plein d’amour pour que nous autres fassions du mal aux autres au nom de la religion à sa place! Laissons le gérer et juger par lui.

    Au tant que cela dépend de nous soyons en paix avec tout le monde! Au tant que cela dépend de nous faisons le bien autour de nous! Au tant que cela dépend de nous, aimons les autres sans chercher à les faire couler!

  2. En tout cas, avec cette dernière partie de la causerie du Ramadan, tu as été le blogueur le plus connecté au mois sacré. Justement, la confrontation n’a pas sa place entre les religions d’aujourd’hui, si nous voulons continuer de vivre ensemble. Merci Kaba

  3. salut l’ami… je suis content de l’idée de parler des religions, mais j’ai l’impression que vous avez oublié l’aspect le plus important à savoir le rôle des médias dans la diffusion des préjugés contre l’islam ou la religion juive. C’est cela le grand problme de notre époque. meme si avant , les guerres de religions se faisaient sans médias… ce que je veux dire c’est que depuis au moins 1990, les médias occidentaux ont sistématiquement manipulé la vision de l’islam par l’opinion

  4. Vous avez bien fait de parler de ce sujet si inquiétant qu’il présente une menace réelle sur la paix dans le monde. Vous savez, moi, j’ai tellement peur que si Dieu ne pardonne pas l’homme le sort de ce dernier sera terrible que je n’ose pas critiquer les croyants d’autres religions (juifs, bouddhistes, chrétiens…) Qu’Allah nous pardonne avant de nous reprendre. Salam aleykoum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.